Les Yankees menaient contre les Red Sox 3-0 dans les ALCS, un déficit qu'aucune équipe n'avait réussi à surmonter. Les Red Sox ont défié l'inévitable.

Four Days in October

Lorsque la nuit du 16 octobre 2004 s'est impitoyablement terminée, la Malédiction de Bambino était toujours bien vivante. L'équipe des Yankees très vantée, menée par Alex Rodriguez, Derek Jeter et Gary Sheffield, venait d'étendre leur avancée dans les ALCS à trois parties contre aucune, frappant 19 coups de circuit contre leurs rivaux détestés. La nuit suivante, à la quatrième partie, les Yankees ont pris de l'avance 4-3 à la fin de la neuvième manche, puis la partie a tourné pour Mariano Rivera, le meilleur lanceur de relève dans l'histoire d'après-saison, pour assurer un autre voyage dans les séries mondiales. Mais après une marche et quatre bases volées avec difficulté, le vent froid du changement d'octobre commence à souffler. Sur quatre jours et nuits consécutifs, ce groupe improbable de Red Sox a miraculeusement gagné quatre parties à la suite pour surmonter leur destin inévitable. Avec des archives complètes couvrant la semaine, Major League Baseball Productions produira un film "en temps réel" qui pose un regard en profondeur sur les 96 heures qui ont apporté le salut de la Red Sox Nation et qui ont marqué l'histoire du baseball en même temps.

Date de sortie :

2010