1981

Une comédie en trois actes des années 80, avec Verdone jouant trois personnages mémorables se rendant à Rome pour voter. Le pédant Furio fatigue sa femme avec son obsession pour la précision. Le maladroit Mimmo se querelle tout le long du trajet avec sa grand-mère donneuse de leçons, jouée par Sora Lella. Et en dernier vient le naïf Pasquale, un émigrant installé en Allemagne.

Bianco rosso e Verdone

La deuxième comédie jouée, écrite et réalisée par Carlos Verdone et produite par Sergio Leone met en scène trois personnages mémorables qui se rendent à Rome, au début des années 80, pour voter. D'abord, il y a Furio, un fonctionnaire bavard et pédant de Turin, marié à Magda et père de deux enfants, Anton Luca et Anton Giulio. Il est bien trop occupé à planifier leur vie dans le moindre détail pour remarquer que sa femme, au bord de la crise de nerfs, répète sans cesse : « Je n'en peux plus ! ». Puis, il y a Mimmo, un jeune homme maladroit qui escorte sa grand-mère jusqu'à Rome pour qu'elle puisse voter. Il est très appréhensif de sa grand-mère qui n'hésite pas à lui faire la leçon devant tout le monde. Sur le trajet, ils ont un petit accrochage avec un camion conduit par « Er Principe », un Romain bourru, qui suscite la sympathie de sa grand-mère et la suspicion de Mimmo. Et en dernier vient Pasquale, un émigrant installé en Allemagne. C'est un supporter de la Juventus marié à une Allemande. Son attitude complaisante et naïve le rend vulnérable aux arnaques. Y participent Nastro D'Argento et Elena Fabrizi, plus connue sous le nom de « Sora Lella ».

Date de sortie :

1981