2006

Quand l’agile Hotzenplotz vole le moulin à café adoré de grand-mère, le gendarme Dimpfelmoser intervient. Alors qu’il se rend chez la voyante Schlotterbeck, Kasperl et Seppel tentent d’attraper le voleur. Hotzenplotz leur tend un piège et vend Kasperl au sorcier Petrosilius Zwackelmann.

Der Räuber Hotzenplotz

« Je vole ce que j’aime, je suis connu pour ça, » lance Hotzenplotz - à ses yeux, il est le voleur le plus connu à des kilomètres à la ronde. S’il n’avait pas volé le moulin à café adoré de grand-mère, Kasperl et Seppel ne se seraient pas mis à la poursuite périlleuse du méchant, et ils n’auraient pas échangé leurs chapeaux (« pour que le voleur ne nous reconnaisse pas »). Et peut-être que le gendarme Dimpfelmoser n’aurait jamais rencontré Schlotterbeck la voyante avec son croc-dog Wasti (un chien transformé en crocodile). Et la belle fée Amaryllis serait encore un crapaud répugnant enfermé dans le donjon du sorcier Zwackelmann. Mais tout le monde y trouve son compte à la fin, de l’herbe de fée, des pommes de terre, un château miniature, un carrosse doré rempli de sable, et grand-mère retrouve son moulin à café.

Date de sortie :

2006