Paul Ashworth, prof de littérature et entraîneur de football, est un fan inconditionnel d'Arsenal. Dans l'école où il enseigne, il rencontre Sarah, une collègue sérieuse et réservée qui ne partage pas sa passion sportive.

Fever Pitch

Paul Ashworth est un prof de littérature qui aime le football et en particulier l'équipe d'Arsenal. Une "magnifique obsession" qui met à mal sa relation avec la prof d'histoire Sarah Hughes, surtout lorsque le match qui décidera de la victoire au championnat est en jeu... Le réalisateur David Evans s'inspire des pages du roman autobiographique éponyme de Nick Hornby qui a pour thème une passion qui unit des milliers d'êtres humains, influençant leur temps libre et leurs choix de vie. Le protagoniste semble n'avoir d'autre but que de suivre la saison de football de son équipe préférée et de porter ses couleurs. Par rapport au roman, qui se déroule sur une période assez longue allant de la fin des années 60 au début des années 90, le film choisit de s'attarder sur le championnat 1988-89 et, avec quelques flashbacks, de reconstituer la biographie du protagoniste et le contexte dans lequel il évolue. Le film dépeint les impressions du premier match de football auquel le jeune Paul assiste avec son père, ainsi que l'affluence croissante dans les stades de banlieue d'une métropole de la fin des années 60, très loin d'une Londres animée et des remous estudiantins de 1968. Le film aborde également le phénomène dévastateur du hooliganisme et de la violence dans les stades, en particulier la tragédie du 15 avril 1989 à Hillsborough, où de nombreux supporters de Liverpool ont perdu la vie. Le réalisateur parvient à capter l'anxiété face à l'attente d'une victoire et le plaisir du défi qui anime un personnage envers lequel on ne peut qu'éprouver un sentiment d'hilarité bienveillante.

Date de sortie :

1997