1971

Un western spaghetti culte avec les frères Trinita et Bambino, deux voleurs au grand cœur et à la gâchette facile. Trinita découvre que Bambino se fait passer pour un shérif en attendant ses hommes de main pour s’emparer des chevaux du Major. Il le persuade de rester du bon côté de la loi et de défendre une communauté mormone pacifique contre cet homme et sa bande de bandits mexicains.

Lo chiamavano Trinità…

Ce film avec Terence Hill et Bud Spencer est un classique du western spaghetti. Il contient tous les ingrédients du succès : assiettes de haricots + bagarres + fusillades = divertissement assuré. Quant à la mélodie entraînante composée par Franco Micalizzi, c’est la cerise sur le gâteau. C’est l’amour vache entre les frères Trinita et Bambino, deux voleurs au grand cœur. Trinita est un tireur paresseux et rusé qui aime se promener confortablement installé dans un travois tiré par son cheval. Son frère Bambino, voleur de chevaux bourru, est quant à lui un bandit habile de son arme connu sous le nom de « la main gauche du diable ». Lorsque Trinita arrive en ville, il découvre que Bambino se fait passer pour le shérif et attend ses hommes de main pour voler les chevaux d'un baron du bétail cupide surnommé le Major. Ce dernier, qui est de mèche avec une bande de pillards mexicains, persécute une colonie de mormons dans le but de s'emparer de leur vallée fertile pour s'en servir comme pâturages pour ses chevaux. Mais Trinita, qui est tombé amoureux de deux mormones, va donner du fil à retordre au Major. Il fait équipe avec Bambino pour défendre la communauté contre les bandits mexicains. Dans la scène finale, les deux frères terrassent leurs ennemis lors d’une gigantesque bagarre, mais les pacifiques mormons raflent toutes les récompenses, laissant nos bandits au cœur tendre les mains vides.

Date de sortie :

1971